Le développement de vaccins contre le virus respiratoire syncitial avance à grands pas

En cette période pré-hivernale, chacun a entendu parler des infections respiratoires et, particulièrement, de la bronchiolite du nourrisson et de son principal responsable, le virus respiratoire syncitial (VRS). Ce virus qui circule activement de l’automne au printemps infecte 90 % des enfants durant les deux premières années de leur vie. Dans quelques cas, les conséquences peuvent être graves : l’infection débute généralement par une rhinite, celle-ci peut évoluer vers la bronchiolite et parfois vers une pneumonie avec détresse respiratoire. L’hospitalisation est alors nécessaire. Mais le VRS n’épargne pas les adultes, surtout passé 60 ans, pour lesquels l’infection peut avoir les…

Retour haut de page